Connect with us

Headlines

Le ministre de l’immigration fera finalement très peu d’heureux avec Arrima

Editor

Published

on

[ad_1]

Cette information a été révélée dans une déclaration sous serment déposée par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) dans le cadre d’une poursuite judiciaire.

Ces 400 dossiers représenteraient environ 1000 personnes, précise le sous-ministre Éric Gervais, dans ce document qu’a pu consulter Radio-Canada.

À l’occasion de la présentation du projet de loi 9, le 7 février, le ministre de l’Immigration Simon Jolin-Barrette avait invité les candidats à l’immigration à déposer une déclaration d’intérêts dans Arrima, mis en place le 2 août 2018 par le précédent gouvernement libéral.

Le système Arrima a cependant été suspendu jusqu’à l’adoption du projet de loi.

Le document consulté permet de conclure qu’une fois la suspension levée, ce sont donc en tout 400 dossiers qui seront acceptés sur les 90 000 déposés depuis le 2 août dernier.

Arrima permet de faire une déclaration d’intérêts, première étape pour un potentiel nouvel arrivant, qui doit indiquer différents renseignements personnels, mais également mentionner s’il dispose déjà d’une offre d’emploi au Québec et s’il compte s’établir en région.

Ce dispositif permet ainsi de sélectionner les candidats répondant le plus rapidement aux besoins du marché du travail.

Avec Arrima, avait promis le ministre Jolin-Barrette, les délais d’attente seront réduits à 6 mois et les immigrants pourraient répondre adéquatement aux besoins du marché du travail.

Le ministre Jolin-Barrette a également l’intention d’annuler les 18 000 dossiers d’immigration antérieurs à ce système, qui sont toujours en attente dans les bureaux du MIDI.

Le PEQ privilégié

Dans son plan d’immigration pour 2019, dévoilé en décembre, le ministre Simon Jolin-Barrette prévoit sélectionner entre 12 500 et 15 000 travailleurs qualifiés, contre plus de 30 000 entre 2015 et 2017.

Les immigrants économiques, choisis par Québec, proviendront donc principalement du Programme de l’expérience québécoise (PEQ).

Celui-ci permet à des personnes travaillant déjà dans la province, sous certaines conditions, d’obtenir plus rapidement un Certificat de sélection du Québec (CSQ), dans le but de devenir résident permanent du Canada.

« Plus de 12 000 CSQ devront être émis dans le PEQ », dit le sous-ministre, contre 1000 par Arrima.

« Il a été décidé, en janvier 2019, d’émettre des CSQ seulement pour les demandes d’ajout de conjoints et d’enfants à charge, ainsi que pour les demandes ayant été présentées au ministre avant le 6 décembre 2011 », ajoute-t-il.

Depuis le début de l’année 2018, environ 700 Certificat de sélection du Québec (CSQ) ont été délivrés dans le cadre du Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ), mentionne-t-il.

Cela représenterait environ 280 dossiers, un dossier représentant environ 2,5 personnes, selon des données du MIDI.

Près de 120 000 postes sont actuellement vacants dans la province.

Plus de détails à venir

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Headlines

Biometric Vaccines Are Here Preceding Forced Digital ID

Editor

Published

on

By

The future of vaccines is here, just in time for the coming forced digital ID. This isn’t some sci-fi movie based on some conspiracy theorists’ idea of Revelation where every living being is required to be tagged. Biometric vaccines are real, are in use and have been deployed in the United States.

Biometric vaccines are immunizations laced with digital biometrics, created from merging the tech industry with big pharma. This new form of vaccine injects microchips into the body creating a global ID matrix to track and control every person. Not only has this satanic system already been rolled out, billions may already have been injected unaware.

ID2020 Alliance, a program aimed at chipping every person on earth, has collaborated with GAVI (Global Alliance for Vaccines and Immunizations) to inject these microchips into the body through immunization. 

Continue Reading

Headlines

How to get more of everything you love about Ottawa

Editor

Published

on

By

We love Ottawa, and we want to help you make the most of living in the capital.

Ottawa Magazine is launching a new membership program, with front-of-the-line access to events, special offers at cultural institutions, and exclusive access to one-of-a-kind food and drink experiences at the city’s best restaurants. And of course, a subscription to our award-winning magazine.

Basically, everything you love about the city… just more of it.

Sign up for more information now and you’ll be one of the first to hear when memberships go on sale!

Continue Reading

Headlines

Where to Live Now: A data-driven look at Ottawa neighbourhoods

Editor

Published

on

By

What does community have to do with buying a house? Do people really want friendly neighbours, or do they just want the most square footage for their buck?

In The Village Effect: How Face-to-Face Contact Can Make Us Healthier, Happier and Smarter, Montreal psychologist Susan Pinker cited a 2010 study conducted at Brigham Young University in Idaho that analyzed relationship data for more than 300,000 people over nearly eight years. She discovered that people who were integrated into their communities had half the risk of dying during that time as those who led more solitary lives. In Pinker’s analysis, integration meant simple interactions such as exchanging baked goods, babysitting, borrowing tools, and spur-of-the-moment visits — exactly the kinds of exchanges we saw grow when COVID-19 forced us all to stay home.

For this year’s real estate feature in the Spring/Summer 2020 print edition, we crunched the numbers to find the neighbourhoods where we think you’re most likely to find such opportunities for engagement. Using data available through the Ottawa Neighbourhood Study (ONS), we chose six indicators that we believed would attract those looking to connect with the people around them. Omitting rural areas, we awarded points to each neighbourhood according to where it landed in the ranking. (In the event of a tie, we used a secondary indicator of the same theme to refine the ranking.) You’ll find the ten neighbourhoods that performed the best according to those six indicators listed below, along with resident profiles and notable destinations in each ’hood — though many have been forced to adapt to COVID-19, most are offering delivery and/or take-out, and we are hopeful they will resume normal operations once it is safe to do so.

Continue Reading

Chat

Trending